La légende du capteur de rêves

La grand-mère et Asibikaashi la petite Iktomi.


 

Dans la culture Amérindienne, le capteur de reves est l'un des "objets" le plus important.

Le capteur de reves servait (et sert toujours) à filtrer les bons des mauvais reves. Celui-ci laissait passer à travers les mailles les bons reves et les songes utiles. Il emprisonnait dans ses mailles les cauchemars et tout ce qui pouvait perturber le dormeur. Lorsque venait le jour, Wakan-Tanka (Grand Esprit) détruisait toutes les mauvaises énergies à l'aide de ses rayons du Soleil.

 

Il est essentiel de satisfaire les besoins de son Ame comme ceux de son corps. Le reve permet de se liberer et assurer l'équilibre.

 

La Légende

 

Chez les Sioux, ont dit qu'une Grand-Mère qui cousait des vetements dans la lumière tamisée de son tipi entendit une petite voix qui pleurait dans un coin. Elle leva les yeux et demande : 

"Qui est-ce qui pleure et pourquoi pleures-tu ?"

la petite voix répondit :

"Ici, c'est moi grand-mère ..."

La grand-mère leva les yeux et appercu une petite Iktomi (araignée en Sioux).

"Je pleure parce que tout le monde a peur de moi. Ils disent tous que je ne sers à rien."

La vieille femme fut bien peinée d'entendre ce que Asibikaashi la petite araignée avait à dire.Elle lui répondit :

"Eh bien, je crois que je peux faire quelque chose pour toi. Dorénavant, quand tu tisseras ta toile au dessus de l'endroit ou l'on dort, les mauvais reves resteront pris à l'intérieure et seront détruit par le Soleil, ainsi, on ne fera plus que de bons reves ..."

Toute heureuse Asibikaashi commença à tisser sa toile au dessus de l'endroit ou la grand-mère dormait.

Ainsi est née la légende du capteur de reves.

 

 

 


Découvrez la playlist Indien avec Sioux Indians

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 07/09/2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site